Changement du corps de la femme après une grossesse

Posted by in Blog chirurgie esthetique tunisie

La grossesse moment unique où la femme vit une création d’une autre personne de sa chair, de son âme, un petit être tout fragile avec qui elle partage son corps. Ce dernier sert d’habitacle à son évolution jusqu’à 9 mois. Après cet avènement, beaucoup de choses changent en elle. Le mental, une perturbation hormonale et des changements physiques.

Changements physiques

relâchement cutané du ventreAu cours du premier trimestre de grossesse, c’est plus une fluctuation hormonale qui se produit. Au deuxième trimestre, le ventre commence à s’arrondir, les aréoles à s’élargir et les seins commencent à gonfler à cause des hormones qui commencent à stimuler les glandes galactophores et les préparer à l’allaitement après l’accouchement.

Un relâchement des muscles grand droit est dû suite à l’augmentation du volume de l’abdomen, ce qui cause la protubérance du ventre abdominale souvent résistante après l’accouchement.

Un relâchement cutané et une pigmentation parfois qui change sont aussi fréquentes chez beaucoup de femmes.

Allaitement et conséquences

allaitement naturelSuite à un certain nombre de grossesses et d’allaitements, suivi d’un changement de poids brusque et l’effet de la vieillesse, survient dans la plupart des cas une ptose mammaire. Cet affaissement de la poitrine est un évènement inesthétique qui peut causer des malaises. Certaines femmes n’osent plus se dévêtir devant leur compagnon, elles perdent même une certaine estime en elles et cherchent par tous les moyens de corriger cela par la chirurgie esthétique qui prend en charge le lifting des seins, une augmentation ou une réduction de leur volume.

La ptôse peut être aggravé par la présence d’une malformation congénitale dès son jeune âge. Le conseil, qu’on pourrait donner c’est de passer par la chirurgie après avoir terminé ses grossesses et songer à une correction des seins tubéreux par implants. Car le fait de poser des implants comporte un risque que les canaux galactophores soient touchés, ce qui entravera le processus d’allaitement.

En effet, lorsque la femme allaite son enfant, elle vit forcément un moment de partage avec lui. Elle lui assure en plus une nutrition équilibrée et des vitamines qu’elle ne trouvera nulle part ailleurs.

Tous les médecins vous le diront et insistent sur l’importance d’allaiter son enfant et de le nourrir au sein, puisque cela contribue à renforcer ses défenses naturelles grâce aux nutriments essentiels qui sont transmis dans le lait.