Bypass en Tunisie : court-circuit alimentaire

Parmi les interventions de chirurgie de l’obésité, on trouve le Bypass gastrique. Cette chirurgie bariatrique est de plus en plus sollicitée grâce à son efficacité sur le long terme. C’est une opération de référence pour la perte de poids pour les gens souffrant d'une obésité sévère et qui ont un IMC > 40.

En Tunisie, cette opération prometteuse de chirurgie bariatrique est pratiquée depuis plus de 20 ans par des chirurgiens spécialisés.

Deux types de Bypass sont aujourd’hui pratiqués en Tunisie en fonction de l’état de santé du patient

ByPass Classique

Il s’agit essentiellement de modifier le tractus digestif en diminuant le volume de l’estomac à environ 20ml et de le lier à l’intestin grêle pour « contourner » l’estomac. Les deux tiers restants ainsi que le duodénum sont eux aussi reliés eux aussi à l’intestin grêle en formant un Y d’où l’appellation Bypass en Y.

Le mini-Bypass ?

Aussi connu comme le Bypass en oméga par opposition à l’Y. C’est une intervention similaire au By-pass classique à une seule différence près, le nombre d’incisions et de sutures effectuées. Pour le mini- By-Pass, le chirurgien de l’obésité effectue une seule incision. La qualification « mini » ne décrit en rien la fiabilité de cette opération, mais réfère plutôt à sa simplicité d’exécution relative et à ses risques réduits.

Déroulement et technique de l’opération de Bypass gastrique

Ces opérations sont effectuées sous anesthésie générale au bloc opératoire, elles ne peuvent pas être pratiquées en ambulatoires. Elles peuvent être réalisées à travers les voies traditionnelles de chirurgies, c’est-à-dire par laparotomie. Cette technique implique de larges incisions ouvertes sur l’abdomen. C’est la technique dite traditionnelle. Elle implique aussi un plus grand risque d’infection. Le Bypass gastrique peut être réalisé par laparoscopie. Cette technique plus récente se fait à travers une beaucoup plus petite incision. On y emploie une technique similaire à celle utilisée en fibroscopie. L’outil utilisé est muni d’une caméra à son extrémité. Le choix de la technique dépend principalement de l’état de santé du patient.

bypass tunisie

Prix du Bypass gastrique en Tunisie

Le centre international Carthage médical, propose une formule qui comprends les frais du chirurgien, de l'anesthésie ainsi que les frais du séjour médical et de convalescence dans un hôtel de luxe. Tout ceci au prix de 6950€ pour une durée de 5 jours et nuits.

Quels sont les objectifs d’un Bypass gastrique

Il est clair que la fin essentielle de cette opération est de perdre du poids mais l’objectif particulier du Bypass est de réduire la quantité des aliments ingérés ainsi que leur assimilation par le système. De plus, elle permet aux patients de perdre de 80 à 100% de leur poids en excès.

Si pour certains, une chirurgie bariatrique est considérée comme un lux. Elle est une question de survie pour toutes les personnes atteintes de l’une de ces maladies et dont les causes sont directement liées à l’obésité :

  • Maladies cardiaques
  • Hypertension
  • Apnée sévère du sommeil
  • Diabète de type 2
  • Hypercholestérolémie
  • Infarctus du myocarde

Rappelons-le ! Le nombre de décès liés à l’obésité dépasse les 2,8 millions par an. 40% de ces décès sont évités chaque année grâce aux chirurgies bariatriques et notamment au Bypass.

Quels sont les risques d’un By-pass gastrique ?

On ne peut pas généraliser et indiquer un résultat commun pour tous les patients. Mais généralement, suite à un Bypass gastrique effectué au sein du Centre International Carthage Médical, la perte du poids est rapide et régulière pendant la première année postopératoire (jusqu’à 80% du poids excédentaire). Toutefois et après les 4 ans qui suivent, la perte est de moins en moins importante et finit par se stabiliser après 5 ans environ, vu que le corps s’est adapté à sa nouvelle situation et son « néo » appareil digestif.

Les opérations de chirurgie bariatrique (pose de l’anneau gastrique, Sleeve gastrectomie et Bypass gastrique) sont délicates aux suites opératoires lourdes, il est donc indispensable d’effectuer un suivi postopératoire rigoureux et régulier, à court et à long terme, à travers les consultations périodiques avec le chirurgien et le nutritionniste pendant les 5 premières années.

Pendant la période de convalescence, le patient peut ingérer tous les aliments mais il faut manger lentement et surtout bien mâcher avant l’ingestion. Il peut souffrir du dumping syndrome, qui est une gêne provoquée après la consommation des produits sucrés, ainsi d’un Reflux Gastro-Œsophagien et des diarrhées (dans certains cas).

Par ailleurs, la prise des compléments alimentaires riches en minéraux et en vitamines est également nécessaire pour combler toutes les carences en nutriments et aboutir ainsi, à une vie normale et un mode de vie sain, loin de l’obésité et de ses pathologies.

Quels sont les résultats attendus par le patient ?

De manière générale, à la suite d’un Bypass gastrique effectué au sein du Centre International Carthage Médical, la perte du poids est rapide et régulière pendant la première année postopératoire (jusqu’à 80% du poids excédentaire). Après 4 ans, la perte est de moins en moins importante et finit par se stabiliser après 5 ans environ et on atteint ce que l’on appelle un plateau. Ce plateau est le résultat de l’adaptation à la nouvelle situation ainsi que le « néo » appareil digestif.